Bore-out : quand l’ennui au travail rend malade

Face aux conditions de travail actuelles, de nombreux professionnels souffrent de troubles psychologiques et psychiatriques. On a pu constater récemment que certaines personnes souffrent d’une nouvelle maladie : le bore-out. De plus en plus courante, cette pathologie est considérée comme une maladie professionnelle, figurant dans le tableau de l’INRS. Quels sont les signes alarmants ? Comment le traiter ?

Bore-out : c’est quoi au juste ?

Le bore-out est un syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui. Ce trouble est de plus en plus courant dans le monde du travail. La personne atteinte souffre d’un ennui profond dû à la sous-exploitation de ses capacités intellectuelles. Cela signifie que l’individu est à bout du rouleau, car les travaux qui lui sont attribués ne sont pas suffisants, en décalage avec ses qualifications, ou tout simplement parce qu’il manque de motivation. Contrairement au bore-out, le burn out est causé par une surcharge de travail. Dans les deux cas, si la pathologie n’est pas traitée, elle peut entrainer des troubles mentaux et psychiques de plus en plus graves. En tout cas, le bore-out se manifeste le plus souvent par un mal-être au travail. La personne s’ennuie à mourir, ce qui peut engendrer par la suite des troubles plus ou moins gênants.

Quels sont les symptômes du bore-out ?

Le bore-out peut toucher tous les salariés d’une entreprise. Mais ceux « mis au placard » et surqualifiés pour leur poste sont les plus concernés. Les symptômes peuvent être similaires avec ceux du burn-out. En effet, le travailleur se sent dévalorisé. Par conséquent, il ressent une souffrance intellectuelle et psychique entrainant un ennui au travail, une fatigue chronique, un trouble de sommeil, une prise de poids, une perte de l’estime de soi, des problèmes de peau, des maux de ventre et de dos. Le stress, l’anxiété, la frustration, l’irritabilité, l’angoisse et la langueur sont aussi des signes avant-coureurs qu’il ne faut pas négliger. Des troubles de concentration ainsi qu’un sentiment de honte peuvent également apparaitre.

Comment traiter et prévenir le bore-out ?

Contrairement aux maladies physiques, le bore-out est plus difficile à guérir. Un suivi psychologique par un professionnel de la santé est indispensable pour le soigner. Ce dernier peut par exemple mettre en place une thérapie d’engagement et d’acceptation. Dans certains cas, il faudrait changer de poste de travail pour aller mieux. Si le patient ne parvient pas à se débarrasser de son ennui au travail, le médecin peut lui prescrire un arrêt de travail pour son bien-être.

Dans le cadre d’une prévention, l’amélioration des conditions de vie au travail des employés doit être envisagée par les dirigeants. Si vous souffrez de bore-out, il vaut mieux en parler à la direction afin de trouver rapidement des solutions adaptées à votre situation. Si les nouvelles conditions ne sont pas favorables, il est préférable de changer de job.

Quelles sont les bienfaits des infusions au CBD ?
Trouver une plateforme en ligne spécialisée en cours de yoga