Comment les produits naturels peuvent nous aider à devenir végan

végan

Entre sensibilité pour les animaux et prise de conscience écologique, le régime omnivore comprenant une part non négligeable d’apport en viande d’origine animal fait de moins en moins l’unanimité. Cependant, il peut être dangereux de changer brutalement son régime alimentaire pouvant donner lieu à des carences en oligo-éléments essentiels pour le bon développement du corps humain voire engendrer des anémies. Cet article, va tenter de mettre en avant les produits naturels qui peuvent vous accompagner dans ce changement de régime alimentaire tout en conservant une bonne santé.

 

Les produits naturels riches en protéines

Dans un régime omnivore, la viande animale est la source principale de protéine. C’est pourquoi, voici le top 3 des produits naturels enrichis en protéine.

  1. La Chlorelle : c’est une microalgue unicellulaire dont la taille est équivalente à celle d’un globule rouge. C’est un aliment riche classé dans les superaliments qui malgré sa petite taille de 5µm a de nombreuses propriétés biologiques. Sa consommation permet de détoxifier l’organisme et d’améliorer la digestion. De même, la richesse en vitamine C, E, en caroténoïdes, en chlorophylle permet à la chlorelle de stimuler l’immunité et d’avoir même une activité antioxydante. Toutefois dans le cadre d’un régime végétalien, la chlorelle est riche en acide aminé avec une teneur en protéine de 61 mg pour 100g.

 

  1. La Spiruline : il s’agit d’une cyanobactérie qui se développe tout comme la chlorelle dans un environnement aqueux de 20-40°C dans un pH basique. Les nombreuses propriétés de cette bactérie lui ont valu d’être reconnu par les sportifs. Outre le fait de limiter le taux de mauvais cholestérol et d’être riche en vitamine A, E et B stimulant le système immunitaire, la spiruline est réputée pour son pigment la phycocyanine. Ce pigment a une structure similaire à celle de l’EPO, pigment contenant dans les globules rouges. Cette structure permet de stimuler la production en globule rouge et donc d’améliorer la récupération physique. Pendant longtemps, l’EPO était considéré comme une hormone dopante permettant d’avoir de meilleure performance en compétition sportive. Pour une personne végan, cet aliment est riche en nutriments essentiels permettant de prévenir des carences alimentaires. C’est d’ailleurs, le deuxième superaliment riche en protéine contenant avec une teneur avoisinent les 60 mg pour 100g.

 

  1. Le chanvre : connu aux USA pour être fumer en joint pour ses propriétés psychoactives. A savoir, que la consommation sous forme de la résine et des feuilles de cannabis en état est interdite en France. Toutefois, de nombreuses autres formes sont autorisées comme les graines de chanvre qui sont riches en oligo-éléments.  Cet aliment est riche en fibre, minéraux mais surtout en protéine, on estime que ces graines contiennent à plus de 33% de protéine. Pour cette raison, il est possible d’acheter de la poudre de protéine de chanvre pour directement se supplémenter en protéine.

 

D’autres aliments que vous connaissez peut-être sont également très riche en acide aminé. Les graines de fenugrec qui en plus d’avoir une forte teneur en protéine, possèdent de nombreux bienfaits pour la santé. En effet, en médecine traditionnelle, les graines de fenugrec auraient des propriétés homéostasiques en ayant des vertus hypoglycémiante, hypolipémiante et hypocholestérolémiante. De même la poudre de cacao est une source non négligeable en acide aminé et en protéine.

 

Les produits naturels riche en oméga 3

Les oméga 3 font partis des acide gras essentiels qui doivent donc être apporté par l’alimentation. Pour se maintenir en bonne santé, on doit s’alimenter en apportant un bon rapport en omega 3 et en omega 6. Bien que les omega 6, se trouvent facilement dans les huiles végétales comme l’huile de tournesol par exemple, les omega 3 se trouve naturellement en grande quantité dans la chair des poissons gras.

Toutefois, certaines huiles végétales contiennent néanmoins de l’acide alpha-linolénique appartenant à la famille des oméga 3. Parmi ces huiles, il y a : l’huile de lin, l’huile de noix, l’huile de colza. De même certaines graines pouvant assaisonner une salade sont également riche en oméga 3 comme les graines de chia ou les graines de lin.

 

Attention les produits naturels ne suffisent pas

Bien que dans la nature, de nombreuses plantes permettent de se maintenir en bonne santé avec de nombreux oligo-éléments, il faut que les personnes véganes fassent attention à ne pas être carencé. Comme nous l’avons vu plus tôt, toutes les plantes bien que possédant de nombreux nutriments et de bienfaits biochimiques sur le corps. Toutefois, les apports en nutriments fournis par une plante sont plante-dépendante. En effet, si l’alimentation n’est pas diversifiée un fort risque de développer des carences peut apparaitre.

Par ailleurs, comme l’annonce le sous-titre, les aliments naturels seuls ne permettent pas de satisfaire tous les apports nécessaires pour notre bon développement. Dans cette vision, il faut avoir connaissance de tous les nutriments essentiels qui doivent être pris quotidiennement. Par exemple, la vitamine B12 est une vitamine qui contrairement à la vitamine B9 qui se retrouve fréquemment dans les végétaux, la vitamine B12 se trouve exclusivement dans des produits issus l’animal (viande, œuf, lait…). Il est donc important de se supplémenter en cette vitamine quand on devient végan. A savoir, si on est carencé en vitamine B9/vitamine B12, il a un risque important de développer une anémie macrocytaire. C’est pour cette raison qu’on recommande aux femmes enceintes de se supplémenter en vitamine B9 et B12 pour garantir le bon développement du fœtus.

 

Tout comme il n’est pas bon d’avoir des apports déséquilibrés en protéines, lipides ou glucides un régime alimentaire ne vaut pas mieux qu’un autre. Aussi, cet article ne vous incite pas à changer de régime alimentaire, d’arrêter de consommer de la matière d’origine animal, bien que ce régime puisse être intéressant pour répondre à des préoccupations environnementales. Cet article à pour ambition, de vous éveiller sur la richesse du règne végétal rempli de nutriments essentiels et de molécule ayant de propriétés et vertus biochimiques. Il est donc possible de devenir végan en ayant une alimentation variée sans carence, de même il est possible de juste diminuer ses apports en protéines animales pour tester celles disponibles par les végétaux.

Trouver une plateforme en ligne spécialisée en cours de yoga
Soka Gakkai : L’activisme politique d’une secte Bouddhiste