Le blanchiment des dents : comment ça se passe ?

Le blanchiment des dents, également désigné éclaircissement dentaire, est une technique de soin dentaire. L’objectif étant d’utiliser un agent blanchissant traversant l’émail pour pénétrer dans la dentine. Cette action, généralement initiée par les chirurgiens-dentistes, permet de corriger la coloration dentaire. Mais comment se passe dans la pratique ?

Les différentes techniques de blanchiment des dents

Il existe 4 principales techniques de blanchiment des dents les plus répandues. Pour commencer, le blanchiment effectué en clinique est une technique rapide et réalisée en une seule séance. Il nécessite différentes procédures, notamment la prophylaxie, l’enregistrement photographique et prise de couleur, isolement et protection des tissus sensibles et l’application du produit blanchissant. Ensuite, il y a le blanchiment effectué à domicile. Plus simple, il se fait toujours sous supervision du dentiste. Puis, les produits blanchissants, tels que le gel a haute viscosité, utilisés sont presque les mêmes et se présentent à faible concentration. Outre cela, il y a également le blanchiment ambulatoire ou mixte. Il se fait sous assistance clinique pendant 3 semaines. Cela invite le patient à brosser les dents, à supprimer les excédents de gaz, à placer l’attelle dans la bouche. Enfin, le blanchiment interne des dents. Il consiste à éliminer l’endodontie et placer un produit blanchissant pour retrouver sa couleur naturelle.

Comprendre les sources de la décoloration dentaire

Différents phénomènes sont à l’origine de la décoloration dentaire. Celle-ci peut résulter de l’alimentation (comme la betterave, les bleuets, le café, les framboises, le thé, les tomates, le vin, etc.), de la consommation des produits à base du tabac, de la fluorose, de la génétique, de la maladie (comme la carence en calcium, la maladie cœliaque, la maladie du foie, les troubles alimentaires, etc.), de la mauvaise hygiène des dents (comme le fait de ne pas se brosser régulièrement), des médicaments (tels que les antibiotiques, les antihistaminiques, les antipsychotiques, les anti-hypertension artérielles, etc.), du mode de vie, des soins dentaires antérieurs, des traumatismes ainsi que le vieillissement.

Le déroulement du blanchiment des dents

L’objectif du blanchiment des dents consiste à supprimer les taches, se présentant sous forme de tartre ou de plaque dentaire, pour retrouver ses colorations naturelles. Ledit traitement est basé sur l’utilisation des produits (naturels ou chimiques) blanchissants. Sachez que la différence entre le procédé médical et les recettes de grand-mère réside en matière la durée du traitement, de la qualité bio ou non des produits utilisés ainsi que de la durée de conservation des dents blanchis.  

Généralement, cela se passe par le détartrage, le polissage et l’utilisation du produit blanchissant. Le détartrage est une opération, réalisée en une heure au maximum, qui consiste à enlever les tartres ou plaque dentaire et nettoyer la surface. Le dentiste utilise un dispositif à ultrason vibrant pour les décoller et autre dispositif pour supprimer les dépôts de résidus. Le polissage, en revanche, permet de les rendre plus lisses. Pour cela, il utilise des produits tels que le peroxyde d’hydrogène, le peroxyde de carbamide, le peroxyde d’urée ou l’acide phtalimidoperoxycarproïque et des lunettes spéciales de protection.

 

Acheter des fleurs de chanvre en ligne
Commander des pierres et des minéraux de lithothérapie en ligne