Ménopause : des traitements « au naturel »

Dès un âge précoce vers 42 ans ou plus tard, la ménopause est un passage obligé pour toutes les femmes. Elle est souvent synonyme de désagrément au quotidien. Quels sont les principaux symptômes de la ménopause ? Quels traitements naturels existent pour soulager ses effets ? Quelle est la limite de ces traitements ?

La ménopause c’est quoi ?

Une femme est ménopausée lorsqu’il y a absence de règles pendant 12 mois consécutifs. Un changement se produit dans le corps de la femme. Elle se produit aux alentours de 45 ans à 55 ans en général. 

Les symptômes les plus courants sont :

– les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, 

– la sécheresse vaginale, la peau sèche,

– les troubles du sommeil, les troubles urinaires,

– la fatigue et la diminution de la libido.

– les troubles de l’humeur: anxiété, nervosité, … Elle peut même provoquer une dépression chez certaines femmes, c’est pourquoi il est important de soulager les effets de la ménopause.

Avant d’entrer dans cette phase de ménopause, les femmes passent par la périménopause. Elle se caractérise surtout par des cycles irréguliers des règles. Cela s’explique par une diminution des hormones sexuelles. Parfois, elle est accompagnée de prise de poids. 

Quels sont les traitements naturels utilisables ?

Une grande majorité des femmes se tournent vers la phytothérapie pour soulager les effets de la ménopause. 

Parmi les plantes les plus utilisées, on retrouve :

– la mélisse et le ginseng pour palier à la fatigue, les coups de mou ou le stress. Ils donnent du tonus.

– l’aubépine pour retrouver un bon sommeil; 

– l’actée à grappes noires permet de calmer les bouffées de chaleur et les problèmes de transpirations nocturnes ainsi que les troubles du sommeil; 

– les graines de lin agissent en diminuant les bouffées de chaleur; 

– l’infusion de sauge permet de réduire les bouffées nocturnes; 

– le safran aide en cas de dépression; 

– le soja aide à avoir un bon taux de cholestérol; 

– le ginseng, la passiflore et le maca aident à retrouver une meilleure libido.

La femme ménopausée peut également faire le choix d’utiliser la spiruline. Cette algue lutte efficacement contre la fatigue. 

Quelle est la limite des traitements naturels ?

La grande tendance du moment est d’utiliser l’aromathérapie. Cependant, il faut bien se renseigner sur les contre-indications de chaque huile essentielle avant de se lancer.

A titre d’exemple, une femme qui a des antécédents de cancer du sein, des ovaires ou du col de l’utérus ne peut pas utiliser l’huile essentielle de sauge. 

D’autres médecines alternatives existent. On peut citer: l’acupuncture, l’homéopathie …

Pour conclure, la ménopause ne signifie pas la fin du monde. De nombreuses alternatives naturelles sont disponibles pour calmer les symptômes gênants. Cependant il est toujours préférable de bien s’informer sur les contre-indications de chaque thérapie avant de se lancer.

Auto-massage et huiles essentielles pour soulager vos règles douloureuses
Le tatouage au jagua, un tatou temporaire et naturel ?