Trouver un large choix de statues Bouddha en ligne

Bouddha
Les statues de Buddha sont devenues des objets de décoration qui ornent l’intérieur d’une maison. Leur présence peut revêtir plusieurs interprétations. Cette tendance est due à l’adoration de la culture orientale, mélangée avec la pratique du yoga et de la méditation. Elles sont aussi utilisées pour ajouter une touche zen et spirituelle. Comment choisir les statues de Bouddha avant de les installer dans une maison ?

Choisir entre un bouddha rieur et sérieux

Pour les connaisseurs, les statues de bouddha peuvent revêtir le regard d’un homme qui rit ou d’une figure un peu plus sérieuse. En fait, le Bouddha rieur ne représente en aucun cas le vrai Buddha. Cette version est apparue dans l’histoire, il y a plus de 1 000 ans de l’ère chrétienne. Il représentait en fait Budai, un moine bouddhiste gras, mais généreux et plein de bonté. Il est connu pour avoir partagé le bien et secouru ses semblables durant son existence. Parfois, il s’adonne à réparer les jouets cassés des enfants, partager de la nourriture aux plus démunis ou bien de distribuer de l’argent aux pauvres. L’aspect rieur est dû à son caractère plein d’humour. Après sa mort et en souvenir de son existence, une statuette est apparue dont les personnes le confondent avec le vrai Bouddha. Sa posture de ventre bedonnant et rieur symbolise la réussite d’une vie heureuse. Ensuite, le Bouddha Shakyamuni représente le vrai fondateur du bouddhisme. Le visage représente le prince Siddharta Gautama ou « Bouddha Shakyamuni » en sanskrit. À l’époque, le prince Siddhartha était l’héritier du trône de son père. Mais après avoir vu la souffrance de la population, il s’est converti à la méditation profonde. Une longue pratique l’a permis d’atteindre la sagesse ultime et depuis, il est devenu l’Éveil ou l’Illuminé. Grâce à cet acquis, il décida d’enseigner l’ultime sagesse pour aider les hommes à se libérer de leurs souffrances. De nombreuses postures évoquent les différentes périodes de sa vie. C’est pour ces raisons que les statues de Bouddha rappellent la sagesse, la paix, tout en pratiquant la méditation où que vous soyez.

Choisir une statuette selon son style

Chaque culture a fait des versions inédites de la statue de Bouddha avec plusieurs significations. L’essentiel est de pouvoir transmettre la sagesse de Siddhartha aux nouvelles générations. C’est pour cette raison qu’elle est devenue un objet de décoration apprécié du monde occidental. Pour la choisir et l’installer dans une maison, il faut opter pour la bonne posture, car il y a des Bouddhas maigres, gras ou de style thaïlandais. Le Bouddha maigre représente le fondateur du bouddhisme. Sa silhouette fine et élancée est la reproduction réelle du prince Siddhartha Gautama. Cette corpulence physique est le résultat des périodes de jeûne et de prière, initiées par le prince pour trouver la sagesse ultime et franchir le nirvana. Chez la culture birmane, le chignon de Bouddha est sous forme de boule. Tandis que chez les Thaïlandais, il est pointu. Son aspect apporte l’ambiance zen de la sagesse et de la prospérité. La statue apporte également la chance et permet de concentrer l’énergie intérieure d’une maison, grâce aux chakras. Enfin, le style chinois représente le Bouddha rieur. La légende raconte que d’un simple toucher sur son ventre, la personne reçoit du bonheur, de la richesse et de la chance.

Choisir une statue selon la posture

Chaque posture de Bouddha a une signification précise. Cela reflète les périodes de la vie du prince pendant qu’il médite sous un figuier et au milieu de la forêt. Dans ce classement, il y a la posture allongée, debout, assis et en marche. Le Bouddha allongé fait référence à la période de relaxation de Siddhartha. Il est au repos, car il sait que la fin est proche. C’est aussi le moment où le sage atteint le nirvana, sans souffrance et libre de se détacher du monde des vivants. Le Bouddha debout symbolise une personne sans crainte. Chaque mudra représente les mêmes gestes de la main qui évoque la bravoure et la réussite. En revanche, la posture de Bouddha qui se met en marche évoque sa mission de rencontrer tous les êtres humains. Un souhait de réunir le monde pour transmettre l’ultime sagesse. Le Bouddha assis est le plus représenté des statuettes de l’Éveil. Dans la religion hindouisme, elle représente les chakras afin de recentrer l’énergie vitale du corps vers le bien-être. Chaque position de la main évoque chacun une autre signification complémentaire. Si elles sont posées l’une sur l’autre, cela évoque une position du yoga ou de la méditation. Si la main droite touche la terre et la gauche en position verticale, elle marque l’Éveil spirituel. Si les mains sont posées devant la poitrine, elle évoque l’enseignement.

Les critères esthétiques

Si les statues sont considérées comme des œuvres d’art, il faut toujours revoir les détails de l’œuvre et les expressions qui figurent sur son visage. Le choix de la statue n’est pas le fruit d’un hasard, car chaque détail compte, de même que la prouesse de l’artiste qui a interprété le visage de Siddhartha. Ce type de critère est très important dans la culture orientale, car les observateurs jugent les talents d’un artiste à sa juste valeur. L’image qu’elle évoque doit transmettre clairement un message de plénitude et de sérénité. En voyant la statue, un sentiment de calme et de paix intérieure vous traverse. Si la statue présente des rayures, ou bien mal faites, cela peut vous effrayer et vous donner une impression négative. Outre l’aspect du visage, il y a aussi la qualité de la peinture. Aucune erreur ne doit être observée, car cela aura un impact dans la vente de la statue, de même que les chakras qu’elle dégage. Concernant les reliefs et les gravures sur le corps de l’Illuminé, ils doivent être précis et sculptés dans les moindres détails. Celui qui les conçoit doit avoir le maximum de connaissances sur l’histoire de Bouddha, les styles de chignon et les tenues vestimentaires de l’époque. Enfin, les statues de fabrication artisanale sont les plus recherchées, car leurs méthodes de conception restent traditionnelles. Ce sont des œuvres d’art à part entière. Cette exigence demande une vérification sur son origine, la méthode de sculpture et le message à transmettre aux croyants.

Choisir une statuette selon la matière

Chaque statuette de Bouddha peut être conçue en pierre de granite, de grès, de jade, ou bien en bois, en bronze ou en résine. Ce dernier est le moins apprécié de tous, car l’artiste concepteur l’a fait avec le minimum d’efforts. Un moulage est créé pour produire des formes identiques sans aucune valeur pour les collectionneurs. C’est aussi la méthode la plus utilisée par les arnaqueurs pour masquer les statues en faux grès ou ayant l’aspect bronze, dont il faut vérifier soigneusement avant de l’acheter. En revanche, les statuettes en bois sont d’excellents choix en termes d’œuvre artisanale. La statue devient très vite une pièce de collection très recherchée qui a de la valeur. Même les personnes qui ne s’intéressent pas à la religion peuvent rester éblouies par la beauté de l’Éveil. Elles peuvent présenter quelques imperfections, mais la sagesse peut être transmise de génération en génération. Les statues en bronze sont les plus représentées dans les temples bouddhistes. Elles évoquent la grandeur de Bouddha à l’état pur. Elles peuvent être taillées plus petites sous la forme d’une statuette pour mettre un peu de culture asiatique à la maison. Enfin, la statue en pierre est la plus difficile à réaliser, car elle demande des heures de travail. Elle est la plus utilisée dans les temples Shaolin. Des versions plus petites peuvent être installées à la maison pour apporter de la richesse, du bonheur et de la prospérité.


Le pouvoir extraordinaire des amulettes
Les avantages du coaching personnel