Trouver un centre de cure thermale en France

cure thermale

Publié le : 14 mars 20226 mins de lecture

Les soins thermaux sont principalement destinés aux patients souffrant de maladies chroniques (maladies articulaires, cutanées, respiratoires, métaboliques et inflammatoires). La cure thermale est un traitement naturel de 18 jours, prescrit par un médecin en remplacement ou en complément d’un traitement médical.

Les cures thermales : un traitement global pour les maladies chroniques

Particulièrement adapté aux personnes qui ne sont pas familiarisées avec la chimiothérapie ou qui y sont réfractaires et qui peuvent faire face à une maladie chronique de manière plus naturelle. Pendant la période de traitement de 18 jours, les patients bénéficient d’un suivi individualisé en fonction de leur état, tel que spécifié par le médecin au début du traitement. Plusieurs spécialistes, dont des hydrothérapeutes, des psychologues et des nutritionnistes, prennent en charge les patients dans les meilleures conditions possibles. Le spa n’est pas rigoureux et donne l’occasion de socialiser avec d’autres patients. C’est un moyen de partager sa vie quotidienne et de tromper la maladie.

Les avantages des soins médicaux et des cures thermales sont complétés par la pause que créent les cures thermales. En effet, pendant le traitement, le patient est éloigné de la vie quotidienne. Il s’agit d’un changement d’état d’esprit, mais surtout d’un moyen de rompre avec les mauvaises habitudes prises et d’adopter de bonnes règles de vie. Cette pause de trois semaines est aussi une façon de se tenir à l’écart de l’étiologie.

Rendez-vous sur le site lescuristes.fr pour trouver une source thermale en France.

Environnement approprié

Les thérapeutiques constituent une autre solution, notamment pour les patients dont la qualité de vie diminue. Ils ne remplacent pas les médicaments, mais agissent de manière complémentaire. En tant que médicaments à part entière, ils peuvent soulager toute douleur et apporter un soulagement symptomatique pendant plusieurs mois, période pendant laquelle la dose de médicaments peut être réduite. En outre, l’environnement est unique, puisque des médecins, des physiothérapeutes et des diététiciens se relaient pour fournir des traitements et des conseils sur le mode de vie. En outre, des activités éducatives viennent compléter la thérapie thermale, telles que des conférences de médecins et de nutritionnistes, des ateliers pratiques, des séances de relaxation et des activités physiques. Ce sont toutes des suggestions pour aider les buveurs d’eau à apprendre comment prévenir les complications de leur maladie et comment mieux la gérer, en d’autres termes, comment prendre en charge leur propre santé.

À l’ère de la médecine scientifique, les cures thermales, comme d’autres domaines de la médecine, ont dû prouver leur efficacité. Des études récentes ont démontré l’action de la Cure sur les douleurs rhumatismales, notamment les douleurs dorsales. L’étude la plus récente portait sur les troubles de l’anxiété. Elle a comparé un groupe traité avec quatre stations qui traitent ces troubles à un autre groupe traité avec un médicament considéré comme le traitement de référence de l’anxiété. Les résultats ont montré que le traitement était meilleur que les médicaments. De plus, les effets se renforcent à distance après huit semaines et même jusqu’à 24 semaines.

Ne pas confondre thermalisme et thalassothérapie

Le traitement avec l’eau thermale (thermalisme) ne procure pas les mêmes avantages que le traitement avec l’eau de mer (thalassothérapie). Les soins thermaux combinent l’action thermique et mécanique du traitement avec l’action apaisante et anti-inflammatoire inhérente à l’eau thermale. Les composants de l’eau (oligo-éléments, minéraux, soufre, zinc, etc.) constituent les effets biochimiques du traitement. Ces traitements sont couverts et reconnus par le système d’assurance-maladie dans le cadre d’un traitement de trois semaines prescrit par un médecin. La thalassothérapie, en revanche, repose sur une théorie différente. L’eau de mer contient des sels, des oligo-éléments et des algues en abondance, que l’on trouve rarement dans les eaux thermales.

Les centres de thalassothérapie ont développé un concept spécialisé d’accueil et de soins par l’expérience. La thalassothérapie est aussi un domaine médical (rééducation) et a surtout été popularisée par la démédicalisation. Les traitements à base d’eau de mer, d’algues et d’aromathérapie offrent une expérience rafraîchissante et relaxante. Le bien-être en bord de mer est associé à la remise en forme, à l’amincissement et au remodelage du corps.

L’assurance-maladie couvre les cures thermales

Les traitements (une seule fois par an) ne sont couverts par la sécurité sociale que s’ils sont prescrits par un médecin (généraliste ou spécialiste, éventuellement un dentiste). Ils sont effectués dans un établissement thermal agréé et conventionné et durent au minimum 18 jours.

Avant de partir, le patient soumet un formulaire de réclamation médicale. En cas d’acceptation par l’association d’assurance-maladie, le patient reçoit un « rapport d’administration de la cure thermale et un formulaire de demande de remboursement ».

À son arrivée, le patient remet au médecin de la station thermale un formulaire de « frais médicaux » et au service d’hospitalisation un formulaire de « forfait thermal ». Le patient est dispensé de payer le traitement, mais les frais supplémentaires liés au traitement continuent d’être payés, à moins que l’assurance-maladie complémentaire ne les couvre. Si le patient passe le test, un troisième volet intitulé « Frais de transport et d’hébergement » est envoyé à l’association d’assurance-maladie après le retour du traitement, et 65 % des frais de transport et d’hébergement (sur la base d’un billet SNCF de deuxième classe et de 150 euros pour l’hébergement, quel que soit le moyen de transport) sont remboursés.

Se former en hypnose à La Réunion
Trouver un spécialiste de la vente de spa de nage en Haute-Savoie

Plan du site